Takuetsu no gakuen


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Alessia Volturri [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Alessia Volturri [TERMINER] Mar 22 Sep - 2:20

Votre personnage



    Identité



  • Nom : Volturri. Je sais que c'est bizarre comme nom de famille mais c'est italien (je ne suis pas un fan de Twilight. J'aime seulement le nom Volturri (et les membres (peut-être))).
  • Prénom : Je me nomme Alessia et mon prénom veut dire protection.
  • Age & date de naissance : Je suis née le 13 Mai 1991 donc, j'ai dix-neuf ans.
  • Niveau scolaire : Je suis dans la classe F
  • Pouvoir : Mon don se nomme la Photokinésie. Ce don me permet de contrôler la lumière ce qui veut dire que je peux la déplacer et la contrôler où que je veux. Aussi, je peux m'en servir pour aveugler n'importe qui. Super comme don! Non? Sauf que ce n'est pas très drôle lorsqu'il fait tout noir... Pour que je puisse l'utiliser il fallait que je souhaite très fort
    d'avoir de la lumière mais aussi, il faut que je me retrouve dans une pièce avec une faible ou forte luminosité. En passant, je n'utilise que la lumière et non les trucs de photo ou autre.
  • Forme du don: La forme de mon don est limitée. Toutefois, il me vole de précieuses années de ma vie ce qui veut dire que je l’utilise UNIQUEMENT si j’ai des gros ennuis. Je suis sur un fil mince alors je fais attention de ne pas tomber.
  • Avec ou contre l'école?: Neutre puisque j'en ai rien à faire.
  • Sur le plan scolaire? Je ne sèche pas mes cours mais je ne me force pas à passer mes examens. Parfois, je ne viens pas à mes cours étant données que je n'ai pas envie de me forcer.




    Personalité



  • Caractère : Bienvenue dans mon endroit secret. Je me nomme Alessia Volturri. Je suis une italienne venant qui vit en ce moment au Japon et qui ne comprends rien à cette langue surtout avec les kanji. Donc, je fais partit des rares personnes qui écrit avec des lettres « normales ». C’est pathétique. Pourquoi est-ce que je n’essaye pas d’apprendre à lire et écrire de même ? Ça m’a prit un an pour apprendre le japonais (qui est plus très pourri au niveau prononciation) et ça ne me tente pas de consacrer encore une autre année. À moins que vous m’aidiez, je voudrais bien. Non ? Alors oubliez pour que j’apprenne à lire les lettres japonaises.

    Elle vous fixe tout en restant debout. Elle attends votre prochaine question.

    Comment je me comporte avec les gens ? En Italie, je vivais dans un quartier à Rome. Tout le monde se connaissait vu que c’était très petit. Lorsque le monde me saluait, je les saluais aussi par pure politesse. Je m’entendais bien avec tout le monde donc, ce n’était pas difficile de ce faire des amis. Toutefois, Rome est une grande ville donc, il fallait que je me méfie quand même des inconnus. Comme dans toutes les grandes villes, on avait des voyous, des voleurs voir même des meurtriers. Alors la nuit, je sortais uniquement avec mes amis (es). Sinon, je restais chez moi dans mon appartement entrain de regarder la télévision. Maintenant que je suis au Japon, je me suis renfermée. Je vivais dans un milieu auquel, je ne connaissais personnes. Ça me rendait triste. Je n’avais pas demandé à aller dans cet établissement. On m’y avait emmené de force. Bien entendu si quelqu’un me parlait, je lui répondais mais je ne désirais pas avoir d’amis. Je n’avais confiance en personne.

    Si j’avais quelqu’un que j’aimais ? Oui ! J’avais quelqu’un dans ma vie. J’étais avec lui pendant un an. Cette année allait faire sûrement deux ans. Il était gentil avec moi et il s’occupait de moi. Comme tout le monde, on avait des problèmes mais essayait de les régler pour la bonne entente reste. Nous ne sommes quand même pas dans un conte de fée mais la réalité. On avait des qualités comme des défauts et c’était normal qu’on fût en désaccord sur certains sujets. On était différent et on ne se ressemblait pas du tout. Mais au moins, on était fidèle et on ne se trompait pas. Qu’est-ce que j’aurais fait si je l’aurais surpris entrain d’embrasser une autre fille sur la bouche ? Je l’aurais tué. Je ne supporte pas le faux amour. Qu’est-ce que ça sert d’être en couple si tu trompes ton aimé ? À rien. De plus on est dans la réalité et non dans ces maudites séries américaines où les gens changent de partenaires comme de chaussettes.

    Elle part chercher un verre d’eau. Elle revient et vous en donne un.

    Désolée si je ne vous ai pas demandé ce que vous vous vouliez boire. Bon, on continue les questions ? Quelle émotion que j’ai ressentit dès qu'on m'avait dit que c'était mal mon père et ma mère qui m'avaient envoyé ici? J’avais mal à tête et j’ai vomi dans mon verre. Oui ce soir-ci, j’étais sortit dans un bar pour me ressaisir mais ça n'avait pas fonctionné. On avait demandé si j’avais besoin d’aide mais j’étais répondu non. Je ne voulais pas que quelqu’un dans ce pays connaisse mon nom. J’étais morte. Maintenant, il ne me restait plus rien. Je me suis toujours posée cette question et je me demandais pourquoi est-ce que ça m’arrivait à moi. J’avais envie de pleurer mais mes larmes ne sortaient pas. C’était du sang parce que je saignais à la tête. Le jour où, je me suis fait enlevée, du verre avait rentré un peu dans ma tête et puis je l’avais complètement oublié. Je sais que ça parait louche cette histoire mais je ne mens pas. Je ne le sentais même pas. Il a fallu que je vomisse pour m’en rendre compte.

    Elle boit un peu d’eau et essuie ses yeux. Quelques larmes avaient coulé.

    Je suis désolée. Il y a des fois que je peux devenir sentimental. C’est idiot. Je devrais apprendre à maîtriser mes émotions. Sinon, je serai une cible facile, chose que je ne désire aucunement. Bon, vouliez que je parle de mes qualités et mes défauts. On y va avec les défauts. Mon principal défaut est l’acédie qui veut dire la paresse. Je n’aimais pas trop faire des tâches ménagères donc, je restais dans mon lit jusqu’à 15 :00. Je sais que c’est beaucoup mais mon cas est ainsi. Le second, c’est que je peux être bête. Bête dans le sens que je réponds mal au gens et que je peux être agressive. Ce qui me fait provoquer cela, c’est les gens qui m’insultent ou bien qu’ils me fassent répéter pour rien. Et le troisième, c’est l’impatience. Attendre à quelques parts inutilement me met en rage et ça me donne envie de frapper n’importe qui. Je sais, je peux devenir une vraie folle. Aussi, je peux toujours le font de ma pensée quand je suis en colère. Ce qui est triste, ça peut blesser les autres. Mes qualités, je pourrais en nommer trois comme j’ai fait avec les défauts. Je suis honnête avec les autres et je ne leur cache jamais rien. Je n’aime pas trop la cachotterie mais ça dépend. Si c’est pour une fête, je la tolère. Le second, c’est la gentillesse. Même si je peux exploser de rage, normalement, je suis gentille avec les gens. Je n’ai pas vraiment de difficulté à parler avec les autres cependant, quand il ne parle pas de la même langue, c’est plutôt compliqué et je ne me la ferme. Aussi normalement, je ne suis pas une méchante fille. Bon tout compte fait, je préfère en nommer juste deux. J’espère que ça serait suffisant. Au revoir et prenez soin de vous, Invité.
  • Qualités: Honnête, Un peu tolérante, Gentille, Normalement pas méchante
  • Défauts: Acédie, Bête, Impatiente, Dire le font de ma pensée lorsque je suis VRAIMENT en colère
  • Aime & aime pas : Ce que j’aime, c’est la musique puisqu’elle me détend de temps en temps. La lecture de livre policier, aventure, fantastique parce que je peux partir dans un autre univers. Le sport comme la natation, le tennis, la course un peu le basketball, car il est important de bouger pour garder une bonne santé. Quant aux choses que je déteste, c’est les idiots étant donné qu’ils me font perdre patience aussi. Les violeurs puisqu’il brise le mental des autres. Les meurtriers parce qu’il enlève la vie des gens.



    Physique



  • Portrait : Mon physique. Pourquoi voulez-vous savoir à quoi je ressemble profondément ? Pour trouver de quoi de croche et s’en servir contre moi ? Si c’est ça votre principal raison, allez vous faire voir, je ne le dirai pas. Cependant vu que c’est pour cette fiche qui me permettra de commencer le rp une fois que tout soi terminé, je vais l’expliquer. Il est vrai que je pourrais dire de regarder l’avatar. Toutefois, l’image est en noir et blanc. Aussi ça pourrait mélanger plusieurs personnes sur ce forum. Eh bien donc commençons.

    Je ne suis pas grande mais je ne suis pas petite et je ne ressemble pas à un lutin. Je mesure un mètre soixante-sept. Bien entendu je ne suis pas grosse. Je suis mince mais ce n’est pas une taille mannequin. Je pèse cinquante un kilogramme. Je ne suis vraiment pas grosse et ma taille ne va vraiment. Disons, que je suis l’une des rares jeunes femmes pesant ce poids avec cette grandeur. Mais je ne m’en plains pas. Je ne suis pas si horrible comme femme. En gros, j’ai un physique totalement différent d’une personne de mon âge. Mais bon passons à autres choses. Mon visage est parfait mais je ne pourrais pas vous décrire sa forme à cent pour cent vu que ça ne me dit pas vraiment et aussi je ne me suis pas assez regarder à font pour le savoir. Mais je crois qu’il a une jolie forme ovale avec un menton pointue. Mon teint est clair mais pas pâle comme les morts. Mes lèvres sont pulpeuses mais je les trouve trop pleine. Mes yeux bleus brillent souvent d’ironie et mes longs cils. Disons que je dis souvent le contraire de ce que les gens veulent entendre normalement de moi. Mon nez est fin et court voir un peu trop à mon goût. Ma chevelure bleutée descend jusqu’à mes fesses. On se demande pourquoi ne les ai-je pas coupé depuis ce temps.

    Mon style de vêtement ? Eh bien je n’en ai pas. Je ne m’intéresse pas vraiment à cela. N’importe quel style me plait bien. Cependant, je n’ai pas vraiment de penchant pour la mode gothique. Je serai plus porter à vêtir des vêtements que les gens portent à tous les jours. Toutefois, j’aime bien les déguisements comme les robes médiévales ou bien venant de d’autres époques comme la Renaissance ou bien lors du début du dix-neuvième siècle. Pour les tatouages et les piercings, je n’en ai pas. Je ne me suis jamais intéressée à ça et jamais je le serai. Pour le maquillage parfois un peu de mascara et c’est parfait.




    Passé



  • Son histoire : Avant de venir au Japon, je vivais dans un autre pays et il se nommait l’Italie. J’étais fière de l’endroit d’où je venais. Je suis née dans une famille formidable et j’avais des amis de confiance. En plus, j’avais connu le grand amour avec quelqu’un. Ma vie était bien partit mais ce qui semble beau peut-être détruit n’importe quand et à n’importe quel moment. Et quand je dis à n’importe moment, ça m’était arrivée beaucoup trop tôt. J’avais dix-neuf ans et tout ce que j’avais construit avec effort, c’était envolé ce que jour là. J’avais pleuré et je n’avais personne pour m’aider. C’était une période de grande noirceur pour mon cas. Mais si vous voulez en savoir plus, je vais vous renseigner plus. Il suffirait que vous lirez quelques lignes plus bas.

    Bien entendu pour que je vive dans ce monde, il faut que je naisse et ça s’était produit dans un hôpital à Rome. Le treize mai mille neuf cent quatre-vingt onze, je naquis et je respirai. Mes parents avaient toujours souhaité d’avoir un enfant et leurs vœux, c’était réalisé. Me voilà dans ce monde hostile. Ceux-ci avaient juré devant Dieu qu’il me protégerait de toutes leurs forces. Il allait tout faire pour que je sois une fille heureuse et que je reçois une bonne éducation. Avant d’aller à l’école, ma mère jouait avec moi et m’apprenait de nouveaux mots. Mon père allait me lire une histoire la nuit pour m’aider à m’endormir. C’était une belle vie qui commençait pour eux. Ma mère travaillait dans un hôpital pour enfant et mon père était juge de la cour suprême. On vivait dans un quartier riche et j’allais fréquenter une école pour les riches. Mais pendant ce temps, je voyais plusieurs gardiennes parce que le congé était fini et il fallait qu’ils continuent leurs travail pour gagner de l’argent. Toutes les gardiennes ne me détestaient pas mais elles m’aimaient bien puisque j’étais sage comme enfant. Bien entendu, je pouvais être existé et m’amuser comme une folle mais je n’étais pas un diable. On faisait des jeux mais l’après midi, je devais faire une sieste. C’était le moment que j’aimais moins mais j’étais obligée. Normalement mes parents auraient dû m’envoyer dans les crèches ou les écoles d’enfance mais, il préférait engagé quelques enseignants et des gardiennes. C’était leur choix mais je pouvais au moins rester chez moi. C’est vers l’âge de cinq ans que je suis allée à l’école primaire.

    Vers mes cinq ans, je rentrai à l’école pour la première fois. J’étais avec des élèves de différent statut puisque l’école pour les riches était pour plus tard. Mes parents ont voulu que j’apprenne les matières de base comme l’italien, les mathématiques, l’histoire, la géographie, les sciences, la musique, les arts plastiques, l’informatique et le EPS. Bien entendu, il faut apprendre une seconde langue et ce cours se donnait au début de la première année. Cela aidait beaucoup parce qu’en étant enfant, on apprenait plus vite. Alors, c’est pour ça qu’aujourd’hui, en ce moment, j’ai une bonne maîtrise de la langue anglaise mais je ne suis pas parfaitement bilingue puisqu’il faut au moins que j’arrive à comprendre la littérature anglaise. La littérature italienne, je la comprenais facilement et je ne faisais aucune faute d’orthographe. Mes professeurs n’avaient rien à me reprocher vu que j’avais des professeurs pour chaque matière enseignée. Mais je passe cette partie là puisque c’est du blabla pour rien. Après si je passais mon primaire, je m’en allais au premier cycle qui se nommait la scuola media (c’était le secondaire). Une fois que j’avais fini ce cycle là, tous les élèves devaient faire la licenza media. C’était en trois épreuves écrites et une épreuve orale. L’épreuve pour l’italien durait quatre heures. Mais je pus toutes les passées facilement. Je m’étais préparée pour faire ça. Une fois que je passais cette année, je m’en allais au lycée. Bref, j’étais censée d’aller dans le lycée scientifique vu que c’était dans ce domaine que je pouvais faire le métier que je voulais. Cependant ce n’est pas ça qui s’était produit. J’avais commencé à avoir des devoirs vu que j’étais dans une section qui demandait beaucoup de travail. Eh oui ! Je voulais devenir médecin. Alors je faisais mes devoirs dans ma pièce de travail. Mes parents n’étaient toujours pas rentrés du travail. L’ampoule électrique n’était pas très forte et je désirais qu’elle soit plus claire pour que je puisse finir ce devoir de chimie. Mon souhait était très puissant que ma pièce est devenue claire. J’avais beaucoup de mal à croire ce qui venait de se passer. Je n’ai pas cru qu’il y avait des esprits puisque jamais je m’étais sentie mal dans ma maison et aucun de membre de ma famille n’était mort.

    Au début, je n’ai pas cru que j’avais un don puisque je pensais que c’était sûrement la bonne qui avait touché à un fil électrique ou quelques que choses de même. Cependant, elle m’avait confirmé le contraire. Elle était entrain de faire de laver le plancher et après elle allait épousseter les meubles. De plus, elle avait été avertit de ne jamais toucher à aucuns fils électriques lorsqu’un de nos membres de la famille devait travailler dans le bureau. Bon, cela a quand même prit un certain temps avant que je conclue que j’avais un don. Il fallait que je le teste. Je le faisais lorsqu’il n’avait personne. Après de l’avoir testé, je l’ai cru. Pour que mon don fonctionne, il fallait que mon désir d’avoir une forte luminosité soit très puissant. Toutefois, j’avais fait une erreur. Ma plus grosse erreur est que je n’étais pas assez discrète. Quelqu’un avait prit des photos de moi en train d’utiliser le don que je possédais. C’était ça qui m’avait vendu. Lorsque je rentrais chez moi le soir, personne n’était là. Pas même la bonne. Mes parents étaient au travail et l’autre devait avoir sûrement fini son travail. Donc, j’étais seule. Je fermai la porte et la barrai. Je me dirigeai vers ma chambre et je vis des valises faites. C’était les miennes. Je ne me souvenais pas de les avoir fait. En tout cas, j’allais les défaire et tout remettre.

    Mais avant que je puisse le faire, quelqu’un me saisit. Je me débattis mais il me fit boire un somnifère très puissant. Alors je m’endormis. Dès que je m’étais réveillée, j’étais attachée et mes valises étaient à côté de moi. J’essayai de me lever sauf que mes membres semblaient morts. Mais j’ai pu constater que les fenêtres étaient teintées. La voiture s’arrêta et l’individu se tourna vers moi. Il me détacha mais je ne pus rien faire. Mon corps refusait de m’obéir. Il me fit sortir de la voiture et c’est là que j’ai pu constater que je n’étais plus dans mon pays. J’étais au Japon (à cause des écritures). De plus, j’étais devant un établissement et on m’y conduisit de force. Je n’avais aucune envie d’y rentrer. Une fois là, on fit mon inscription. J’étais en colère. Je ne voulais pas être là. Mais qu’est-ce que je pouvais faire ? Rien puisque on m’annonça que j’avais rentré au Japon de façon clandestinement. Personne de ma famille n’était au courant que j’étais dans cet endroit. Alors le désespoir me prit et j’ai dû accepter d’aller dans une école dont je ne connaissais rien à la langue et encore moins à la culture. Alors, j'allais partir le directeur me dit que mes parents savaient que j'étais au Japon et ils étaient au courant de mon don. Ça m'a surtout étonné. Au début, je ne l'ai pas cru mais il m'a montré des preuves. Donc, j'étais forcée de les croire malgré tout. La raison pourquoi ils m'avaient enlevé de force, c'est qu'ils savaient que j'allais refuser de les suivre.
  • Rêves : Avant je voulais devenir médecin et avoir des enfants avec la personne que j’aime mais là je peux oublier cela. J’ignore ce que je veux faire en ce moment.


Qui se cache derrière l'écran?!



  • Prénom : Vous ne serez pas mon nom.
  • Age : Idem pour l'âge.
  • Comment avez vous connu le forum ôô ? : Avant j'y étais inscrit mais je suis partie suite à un désintéressement total du rp et aussi j'avais un travail. Vu que c'était les vacances, j'ai voulu avoir beaucoup d'argent. Aussi, il y a de quoi que j'ai à dire. Ma présentation risque de traîner, car dans l'autre semaine j'ai un examen en mathématique.^^
    Qu'en pensez vous ? : Euh...je l'ignore mais rien me dérange comme décoration.
  • code ? : Un [yep =o]? Pourquoi [♫] en japonais comme mot de passe? Mais bon vous n'êtes pas obligés d'y répondre puisque c'est juste une question comme ça.


Dernière édition par Alessia Volturri le Mar 13 Oct - 0:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alessia Volturri [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Takuetsu no gakuen :: x [A]DMINISTRATION x :: — Corbeille » -